Osez innover pour devenir plus confiant

 


Votre objectif doit être clair pour réaliser ce que vous souhaitez.
Souvenez vous si vos objectifs sont moyens vous aurez des résultats moyens et très en dessous de vos attentes.
Qu’est-ce qui est vraiment important pour vous ?
De quoi avez-vous vraiment besoin ?

Si vous voulez gagner en qualité de vie, définissez un état, une situation précise que vous voulez vivre. Par exemple, si vous voulez gagner plus d’argent, définissez la somme que vous voulez.

Mais plus encore pourquoi vous voulez gagner plus…. J’ai réalisé que lorsque mes projets sont liés à des objectif orientés contributions, développement d’un groupe, d’une équipe, investissement pour accompagner , renforcer les stratégies de mes clients, c’est plus facile.


2. Identifiez une personne qui a déjà obtenu ce que vous souhaitez être ou avoir.

Regardez tout autour de vous, tout ce que vous désirez aujourd’hui existe déjà. Ce que vous voulez, quelqu’un l’a déjà acquis ou intégrer dans sa vie.
Alors cherchez bien dans votre entourage proche ou lointain et à vous d’oser.
En coaching c’est de la modélisation de la réussite. observer, apprenez et définissez votre marque, vous êtes unique!


3. Devenez une valeur ajoutée pour la personne à qui vous allez formuler la demande.

Lorsque vous devez demander, la priorité est d’offrir quelque chose. Soyez force de proposition. Nous sommes tous unique et nous avons tous quelque chose à offrir ou à transmettre.
Comment identifier ce pourquoi vous êtes fait et dans quoi vous allez devenir excellent.
Cela va vous permettre de créer une relation gagnant/gagnant avec l’autre.



4. Osez faire ce que vous ne faites pas quotidiennement. Sortez de vos habitudes pour aller innover

Sortez de vos habitudes et de votre zone de confortApprenez à entendre et accepter des NON pour finir par obtenir un OUI.
Un « non » devient définitif quand vous le décidez. Entrainez-vous, pratiquez, expérimentez votre façon de faire, jusqu’à ce que vous obteniez ce que vous voulez.
Les personnes qui réussissent sont celles qui ont su braver tous les obstacles…
Plus vous apprenez à lutter contre les obstacles d’aujourd’hui plus les résultats à venir seront puissants.
J’ai vraiment réalisé qu’une des meilleures stratégies est de savoir être dans l’inconfort aujourd’hui pour obtenir le confort de demain durablement.


5.Visualisez ce que vous souhaitez être ou avoir comme un athlète qui se voit gagner sa compétition le jour J.

Ainsi vous allez faciliter le processus de création, votre mental va enregistrer des images, des phrases clés orientées vers la solution et la victoire à obtenir. C’est bon pour vous !
Mais plus encore vous allez vous dépasser naturellement et braver les dangers avec beaucoup plus de certitude et de conviction.
6. Identifiez et écrivez quels seront les avantages pour vous et votre environnement de gagner ce projet!

Cela vous donnera encore plus de motivation. Pourquoi c’est essentiel pour vous d’obtenir ce nouveau contrat. Pourquoi c’est primordial de remplir votre prochain séminaire avec un nombre de personnes en phase avec votre leadership.
Vous qui lisez cette article je sais qu’à cet instant vous avez tout pour réussir.
Plus vous serez conscient des bénéfices que vous allez créer, plus vous aurez des facilités à vous dépasser quelque soit les obstacles.
Alors planifier les prochaines étapes à réaliser step by step.
The best is yet to come

7. On n’obtient pas ce que l’on veut en fonction de ses objectifs mais par rapport à la vision de ce que nous sommes sur le plan identitaire.

Vous devez croire en vous et en votre objectif. C’est l’image que vous avez de vous qui donne vos résultats passés et actuels.
Soyez enthousiaste même si votre entourage doute de vous.
Votre environnement familial est négatif.

Génial soyez 3 fois plus positif!

Offrez vous des « j’aime » et vous en recevrez.

 

 

 

read more

Développer vos talents dans le monde de l’entreprise.

Les clés de réussite pour évoluer durablement

Qui n’a pas envie de réussir dans son travail ?

La réussite peut susciter de la jalousie ou bien de la fascination de la part des autres.

Comment faire pour valoriser votre potentiel dans votre entreprise ?

Comment obtenir ce que vous voulez ?

Une clé de réussite est de bien définir quel est votre projet à 1 an ou 3 ans. Vers quoi allez-vous orienter vos actions ?

Pour quel projet professionnel allez-vous être sollicité, valorisé ?

L’équilibre entre vos projets individuels et les projets collectifs de votre groupe doivent répondre à trois questions :

  1. Est-ce bon pour moi ?
  2. Est-ce bon pour mon équipe ?
  3. Est-ce bon pour l’entreprise ?

Si ces 3 parties sont cohérentes, vous allez pouvoir évoluer, négocier dans les meilleures conditions.

Lorsque vous souhaitez demander une faveur, une promotion, faites valoir vos atouts.

Vous devez parler de vous avec efficacité?

Comment ?

Regardez dans votre entourage proche ceux qui savent le faire.

Identifiez leurs points forts.

 Osez mettre en avant vos 3 dernières réussites.

Affirmez-vous sur votre expérience au sein de votre équipe.

Démontrez que vous êtes une valeur sûre pour l’avenir.

Les questions du coach :

  1. Décrivez les 3 dernières réussites au sein de votre équipe.
  2. De quoi êtes-vous le plus fier dans votre réalisation professionnelle ?
  3. De quoi parlez-vous le plus facilement dans votre entreprise ?
  4. Quelle est la meilleure décision que vous ayez prise dans les 6 derniers mois ?
  5. Quelles sont les situations dans lesquelles vous vous sentez le plus sûr de vous ?
  6. Identifiez les schémas de réussite qui se renouvellent dans votre parcours professionnel.
  7. Qu’appréciez-vous le plus chez vos collaborateurs, équipes, boss, clients ?
  8. Quels sont les points forts de votre groupe, équipe ?

Mission accomplie :

Ces questions ont pour but d’identifier tous les facteurs de réussite qui vous ont permis d’arriver à ce niveau professionnel.

Lorsque vous devrez communiquer, négocier ou prendre la parole en public, appuyez-vous sur tous les éléments que je vous ai fait lister car ce sont vos leviers naturels de croissance.

Les questions orientées développement ont un focus sur ce qui a bien marché.

Pourquoi ?

Nous sommes dans une culture managériale en France où naturellement le monde du management est habitué à exprimer 7 signes de reconnaissance négatifs pour seulement 3 positifs, l’inverse de la culture américaine. Idéalement, nous devrions avoir un compromis entre les 2.

Maintenant, vous connaissez un peu mieux vos qualités pour développer votre potentiel.

A vous de jouer !

read more

Déléguez pour faire réussir vos projets.

 

 

Si vous n’avez plus vraiment le contrôle sur votre gestion du temps, vous devez reprendre le temps de trouver des solutions.

Souvent le fait de vouloir tout diriger, contrôler vous donne la sensation de maitriser le système dans lequel vous évoluez, certes,  c’est efficace à court terme mais à long terme vous risquez d’imploser.

Pourquoi déléguer ?

Les 3 avantages pour vous :

  • Vous retrouvez du temps pour anticiper et planifier vos prochains plans d’action.
  • Vous testez vos capacités à transmettre et donner envie aux autres de s’engager.
  • Vous lâchez certaines taches pour élever votre expertise à un niveau supérieur.

Les 3 avantages pour votre équipe :

  • Ils élèvent leur niveau de compétences grâce à vous.
  • Ils se sentent reconnu et développent de la confiance.
  • Ils vont générer plus d’autonomie, cela va créer des prises d’initiative.

2. A qui déléguer ?

Votre objectif est de gagner du temps et non d’en perdre donc votre choix est primordial sur la personne concernée.

Un des axes de progrès de nombreux managers est de déléguer coute que coute sans avoir pris le temps de sélectionner le profil idéal. Résultat : besoin de réexpliquer plusieurs fois avant que cela ne soit terminé et surtout un manque de motivation de ce qui doit être fait, donc c’est bâclé. Tout est à refaire…

Ne choisissez pas quelqu’un qui le fera uniquement pour vous faire plaisir si les compétences ne sont pas au rendez-vous.

En résumé : 3 types de profil concernés :

  • Une personne motivée qui vient d’arriver dans l’équipe
  • Un profil qui souhaite évoluer au sein de votre groupe.
  • Un expert qui commence à tourner en rond et qui a besoin de changement

3. Comment déléguer ?

Bien définir le résultat que vous voulez obtenir. Ensuite questionner comme un manager coach sur comment la personne compte s’y prendre. C’est très riche en enseignement pour évaluer rapidement les compétences innées ou à acquérir du préposé.

Rappelez que vous serez disponible à tout moment. Définissez 3 phases intermédiaires : lancement, atteinte à 50%, finalisation.

 

Tous les grands leaders ont choisi de s’entourer de personnes à qui ils font confiance. Ils ont su un jour déléguer des missions qu’ils leur étaient connu pour sortir de leur zone de confort. Ainsi ils ont pu rêver et créer l’avenir pour anticiper les besoins de leurs clients et générer plus de services pour devenir numéro 1.

Alors lorsque vous vous retrouverez face à vos équipes, prenez le temps d’observer et dites vous comment puis-je accepter de faire plus confiance donc indirectement me faire plus confiance et déléguer certaines de mes tâches quotidiennes pour penser à l’avenir.

 

Le meilleur est à venir pour celui qui ose sortir de ses habitudes et transmettre ce qu’il sait déjà faire.

« Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge. »

Winston Churchill

read more

Comment devenir plus performant ?

Avez-vous dans votre entourage pro ou perso une personne qui ne parvient pas à atteindre ses objectifs ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains réussissent et d’autres pas?

Vous pensez peut-être que c’est de la chance…

Si vous souhaitez réussir, soit vous attendez que la chance frappe à votre porte soit vous la provoquez. Alors lisez bien ce qui va suivre.

Aujourd’hui je vous propose un concept universel qui a fait ses preuves depuis des décennies :


La pyramide de Maslow:

 

Les recherches de Maslow démontrent que pour évoluer au sein d’un système, d’une équipe, d’un environnement il y a un ordre croissant de niveaux à respecter dans le but de définir des leviers de motivation.

Sa découverte est qu’un besoin supérieur ne peut apparaitre que quand les besoins inférieurs sont comblés.

Dès que le premier niveau est atteint, il va générer des besoins supérieurs d’évolution et engendrer un second niveau, interdépendant. Et ainsi de suite jusqu’au au dernier niveau et sommet de la pyramide.

Bien qu’il soit question de pyramide dans cet article, Il parlait plutôt de hiérarchie des besoins, mais ce concept est traduit sous cette forme.

Si vous intégrer ce GPS dans votre vie, vous allez pouvoir constater que lorsque vous avez une problématique cela dépend d’un de vos besoins qui n’est pas comblé, respecté.

Ce modèle a l’avantage d’être immédiatement compréhensible.

Essayez ! C’est simple à utiliser et riche en enseignement.

Je vous invite à découvrir ou redécouvrir cette pyramide.

 

Niveau 1 : les besoins physiologiques

C’est la base de l’édifice, sans eux pas de vie, ce sont les besoins primaires liés à la survie de l’espèce humaine.

  • Respirer
  • Se nourrir
  • Boire
  • s’habiller…

Ces besoins vous paraissent évidents parce qu’ils sont quasis atteints dans nos pays occidentaux.

Mais n’oublions pas qu’au cours des 60 dernières années, la population du globe a presque triplé. Les pays du Nord qui représentent 20% de la population mondiale, consomment 80% des ressources de la planète et que nous faisons partie des privilégiés.

L’étape suivante que nous allons aborder a pris un sens particulier depuis quelques années. Nous sommes dans une crise internationale qui génère à tout point de vue des sentiments d’insécurité de plus en plus présents dans une multitude de domaines de vie. L’être humain a 10 fois plus de volonté pour éviter de souffrir que pour être plus heureux. Surprenant mais c’est vrai !

Niveau 2 : les besoins de sécurité

Chacun d’entre nous a défini un besoin de sécurité minimal en fonction de son éducation, sa culture, ses habitudes au sein de l’environnement dans lequel il évolue.

Vous allez chercher d’abord à satisfaire le besoin qui vous semble le plus important en fonction de vos peurs.

Ces besoins sont de plus en plus complexes au sein d’une société en pleine mutation et contradiction.

Voici quelques exemples :

  • Un toit
  • La sécurité de l’emploi
  • La santé
  • Une assurance

Dès que ces 2 premiers étages sont atteints, il va en découler le besoin de vivre un besoin d’appartenance. Vous, qui lisez cet article, faites-vous partie de l’un des réseaux sociaux type Facebook, twitter, linkedin ? Ces réseaux permettent d’appartenir à un groupe, réseau, à une tendance pour pouvoir mieux exister au sein de la société.

 

Souvenez-vous de ceci : Un besoin cesse d’exister, au moins pendant quelque temps, lorsque vous l’avez satisfait et vous allez faire en sorte de rester connecter avec ce sentiment d’appartenance et de reconnaissance.

 

Niveau 3 : les besoins d’appartenance

Ce sont essentiellement des besoins relationnels, collectifs et d’amour:

Le 1er besoin d’appartenance est la famille.

Autre :

  • Le couple
  • Les amis
  • Les collègues
  • Les associations
  • appartenir à un groupe dans les relations amicales

L’être humain se différencie par son besoin de reconnaissance au sein du groupe dans lequel il vit.

 

Les dernières études dans le monde de l’entreprise démontrent que les salariés préfèrent vivre dans une bonne ambiance avec des signes de reconnaissance positifs de leur boss plutôt que gagner plus dans un contexte stressant, dévalorisant.

 

Niveau 4 : le besoin d’estime

Exemple :

  • Reconnaissance
  • Considération
  • Félicitations

En France, dès l’enfance, chaque bonne action est récompensée par les bon points, friandises, argent de poches… et plus tard les diplômes, certains sont des sésames sans quoi impossible d’intégrer le niveau supérieur.

Ce qui nous amène au 5ème niveau et sommet de la pyramide.

C’est le niveau qui va faire toute la différence dans l’évolution de chacun.

 

Niveau 5 : le besoin de s’accomplir

C’est généralement à ce niveau là de la pyramide Maslow que vous allez réaliser vos rêves en fonction de vos objectifs. Vous passez de la réactivité à la pro-activité. Ce qui vous mènera à votre succès selon votre degré d’ambition. Ce pallier n’est pas atteint par tout le monde alors que c’est l’une des clés del’épanouissement. L’homme n’est pas fait pour stagner, il a besoin de :

  • Se réaliser
  • Créer, Partager
  • Aider les autres
  • Evoluer, investir
  • Apprendre, transmettre
  • Donner du sens à sa vie

« On est tous là pour laisser une trace ». Steve Jobs

 

Toutes vos actions sont toujours orientées vers un objectif, qu’il soit conscient ou non.

Cet outil est le premier présenté, certes basique, mais le constat est qu’il est connu sans être optimisé.

D’une manière générale, la pyramide de Maslow sert à mieux identifier vos besoins et motivations qui vont vous permettre de clarifier vos leviers de croissances. L’avantage est que vous pouvez l’utiliser dans n’importe quelle domaine de vie. Expérimentez et profitez-en pour prendre du recul sur les prochaines phases de votre évolution.

 

read more

Avez-vous du charisme ?

Vous avez dit charisme ?

De quoi parlons nous…

Le charisme est la qualité d’une personne qui séduit, influence, voire fascine les autres par ses discours ou même par sa seule présence.

Il n’y a pas de rapport immédiat entre la beauté physique et le charisme.

Les profils charismatiques génèrent une attraction par leur personnalité. Travailler avec elles devient un must et une source d’inspiration. Partager leur compagnie nous fait grandir et évoluer.


Nous avons tous dans un domaine que nous maitrisons et apprécions une forme de charisme.

Est-ce quelque chose de naturel ou cela peut-il se développer à force de travail ?

Comment générer de l’adhésion et avoir la capacité à entrainer les autres avec aisance ?

Ce n’est pas une formule mathématique.

Il n’y a pas de réponses précises et définitives à la question.

Plutôt une sorte d’alchimie, de recette qui fait sentir ses effets où que nous soyons.

Alors vous souhaitez développer votre pouvoir charismatique ?

C’est d’abord et surtout un choix de vie : oser de ne pas se restreindre dans les limites des codes de son environnement tout au long de sa vie personnelle et professionnelle.

Certains diront « sortir des sentiers battus », quant à moi je vous dirai « sortir de sa zone de confort » pour apprendre de nouvelles choses et découvrir comment agir différemment !

Les Smartphones, les réseaux de communications se démultiplient.

Qu’en est-il de l’évolution de votre mode d’expression pour gagner en leadership ?

Avoir de la conviction, être visionnaire avec plusieurs longueurs d’avance dans son environnement, savoir écouter, séduire sans s’imposer, oser prendre des risques quand tout le monde renonce, communiquer avec passion !

Il est possible de travailler sur soi pour développer son potentiel charismatique.

Voyons ensemble les stratégies qui vont vous aider à développer votre charisme.

C’est une combinaison de stratégies naturelles puis travaillées qui vont faire émerger soit une admiration de votre camp soit de la jalousie chez vos adversaires.

 

Voici quelques qualités des leaders charismatiques :

Capacité à faire face à l’imprévu.

Ténacité à se battre dans un milieu hostile.

Une forte sociabilité avec ses clients et ses collaborateurs.

Inspire confiance avec les financiers et promoteurs.

Attitude positive vis-à-vis d’autrui en phase de découverte.

Une grande flexibilité à découvrir de nouvelles méthodes, technologies, cultures.

Une forte autonomie avec de l’indépendance vis à vis des critiques de l’entourage

 

 

Embarquez vers les 5 clés du charisme.


Avant toute chose, une certitude, il existe un point commun chez les personnes charismatiques : leur mode de communication.

 

1. L’écoute active.

Dans vos échanges, savez-vous écouter activement avec cette facilité à intégrer l’essentiel de ce qui est dit ?

L’écoute démontre une disponibilité et une façon de bien comprendre ce que veut dire l’autre. Lors de vos prochains échanges, analysez si vous êtes plutôt celui qui parle le plus ou celui qui sait écouter. Savoir instaurer des moments de silence et s’affirmer avec fluidité et détermination.

« L’homme a deux oreilles et une seule langue, pour écouter deux fois plus qu’il ne parle ».

Cela vous permettra de démontrer votre force silencieuse en phase d’observation et votre puissance assumée pour ainsi préparer la suite.

 

2. La suite, c’est adopter la stratégie des 20/80 :

80% d’écoute, 20% de questions et reformulations.

Reformulez ce que vous avez entendu pour pouvoir reprendre la quintessence de ce qui a été dit.

Pourquoi est-ce si important ?

Lorsqu’une personne, elle vous transmet des infos primordiales pour elle !

Cela se traduit par des émotions, des phrases clés et donc des demandes, des affirmations. Et plus encore, il y a des valeurs exprimées.

Ces valeurs sont toujours vécues comme indispensable par vos interlocuteurs.

 

3. Le regard.

Passer à l’attaque ou à la partie séduction, conviction. Osez exprimer votre vrai potentiel en fonction de ce que vous voulez obtenir.

Quel rôle voulez-vous jouer dans votre vie professionnelle : le producteur, le scénariste, l’acteur, le figurant ?

« Le monde entier est un théâtre, et tous les hommes et femmes ne sont que les acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles ». William Shakespeare.

Affirmez-vous. Le meilleur moyen de le faire commence par le regard.

En prise de parole en public, balayer votre regard de droite à gauche en fixant vos interlocuteurs les uns après les autres.

Vous démontrerez votre conviction à vous adressez à l’ensemble et capter l’auditoire. Observez des modèles en communication comme, par exemple, Barack Obama.

 

4. Prise de contact direct.

Dans 80% des cas votre première prise de contact en direct passera souvent par une première poignée de main que vous soyez un homme ou une femme.

La  façon dont vous serrez la main est un signe extérieur de supériorité ou d’effacement que vous le vouliez ou pas. Le naturel reprend le dessus.

Soyez ferme et chaleureux dans vos prises de contact avec ce dicton :

« Une poigne de fer dans un gant de velours ».

 

5. Votre instrument : la voix.

Votre voix est une arme extraordinaire pour inspirer la confiance. Posée, tout en sachant donnée du rythme en fonction des sujets que vous allez aborder.

Plus le sujet est important et stratégique, plus vous allez communiquer votre éloquence avec panache, pour donner du poids à vos propos. Savoir imposer votre voix lorsqu’il y a des prises de paroles confuses ou qui ne mène à rien de concret.

 

 

Vous voulez réussir trois fois plus ?


Faites le point et prenez de la hauteur sur ce qui est en phase avec votre évolution souhaitée. Identifier les freins qui vous empêchent d’évoluer et multiplier les actions qui marchent.

Regardez-vous avec lucidité mais ayez beaucoup de compassion envers vous-même.

Devenez votre meilleur ami pour vous soutenir, vous encourager !

Veillez à ne pas être votre pire ennemi pour vous faire douter et  stagner.

Lisez des articles de leadership, suivez des mentors, faites appel à un coach.

Pour ne pas abandonner toutes ambitions de réussite et adieu le personnage charismatique qui donne envie.

Soyez votre premier fan, investisseur et les autres prendront plaisir à vous suivre.

Vivez votre expérience à fond mais avec un soutien inconditionnel de votre part.

N’ayez pas de culpabilité d’être celui ou celle qui réussi quand une majorité baisse les bras.

La première ressource en sport tel le joueur de tennis numéro un mondial, Raphael Nadal, c’est une préparation mentale hors du commun. Des milliers d’heures d’entrainement, de souffrance et de remise en question.

Savoir échouer pour mieux réussir comme Tiger Wood, voir l’article cela va vous aider: http://philippetakacs.com/tout-le-monde-echoue-une-premiere-fois-et-vous.

Devenez ce que vous voulez être, avoir et faire.

Dans le monde des affaires c’est idem.

10 ans en arrière, qui aurait parié que Obama serait président.

Personne, et bien si une personne : lui.

Après des milliers de km parcouru à travers les Etats-Unis, des milliers d’heures de prises de paroles en public et d’entrainement, sa ténacité et le travail ont payé.

Le monde traverse une crise économique sans précédent.

Actuellement, les leaders charismatiques réalisent leurs projets mais plus encore leurs rêves, quel que soit la conjoncture…

 

Pour jouer votre rôle principal il y a un prix à payer…

Une détermination hors du commun et croire en vous avec à la clé un projet qui vous porte, vous stimule, vous donne envie.

A vous de jouer.

 

Vos stratégies d’aujourd’hui sont votre réussite de demain.

By Philippe TAKACS Business Coach.

 

read more

La réussite, cela s’apprend… Le saviez-vous ?

En observant depuis de nombreuses années les équipes qui réussissent, elles ont toutes un point commun.

Elles sont orientées sur les solutions. Elles génèrent de nouveaux contrats, des prises de contacts et relèvent des défis coute que coute.

Quand aux équipes qui échouent, elles passent à coté d’une multitude d’opportunités. Leur priorité est de gérer les problèmes et d’en créer de nouveaux. C’est un constat pas toujours facile à entendre, mais vous pouvez faire une multitude d’efforts sans pour autant obtenir ce que vous souhaitez vraiment.

Alors pourquoi ?

Vous voulez réussir dans votre vie professionnelle et/ou personnelle. Si votre but n’est pas suffisamment précis ainsi que votre motivation, les premières difficultés vont vous stopper et anéantir tout projet commencé.

Pourquoi vos actions vous permettent-elles de réaliser certaines choses qui marchent et d’autres pas ?

Souvenez vous d’un détail primordial que ce soit dans le monde de l’entreprise ou du sport de haut niveau : les mêmes actions répétées génèrent les mêmes résultats.

«La folie c’est de faire tout le temps la même chose et de s’attendre à un résultat différent» A Einstein.

Vous plaignez-vous souvent des conditions dans lesquelles vous travaillez ? Comptez le nombre de fois où vous avez eu une pensée ou une posture négative dans cet environnement où vous passez environ 50% de notre vie.

C’est tout simplement du gâchis pour vous et votre équipe, et plus encore pour vos finances et votre avenir.

Pensées négatives = déperditions d’énergies.

Peu importe vos efforts pour arriver à gagner si votre mental est dans la crainte de l’échec. Tout votre travail rendra le succès impossible, ou peut être un petit 20% de réussite pour un gros 80 % d’échec.

L’objectif est d’être concentré tout au long de votre journée avec un premier challenge que je vous lance, et je vous le garantie pour l’expérimenter et le transmettre quotidiennement à nos clients cela fonctionne. C’est un électrochoc pour changer radicalement de comportement.

Prenez conscience de ce sur quoi vous mettez le plus d’énergie dans votre mode de pensées pendant 24H.

Le résultat est mathématique, vos actions découlent de vos pensées.

Des chercheurs américains ont démontré que la réussite d’un joueur professionnel lors d’une finale dépend à 80% du mental et  20% du potentiel physique.

Si vous pratiquez un sport de haut niveau l’importance est  de travailler sur votre préparation mentale pour savoir marquer au bon moment.

Si vous êtes dans une fonction commerciale, manager, dirigeant…, calculer l’impact de votre communication qui est votre arme redoutable sur vos résultats et ceux de vos équipes.

Vous souhaitez améliorer vos résultats ?

Prenez vous en main et allez là où vous avez choisi d’aller.

Apprendre à utiliser son mental, c’est apprendre à se sentir plus confiant et obtenir ce que vous voulez vraiment dans votre vie.

Si vous observez tout autour de vous, vous pourrez voir que ceux qui réussissent modélisent d’autres qui l’ont fait avant eux.

Vous avez un jour tous réussi brillamment un oral, une vente, un match, une prise de parole en public… Et à l’inverse raté votre meeting avec votre équipe, perdu un gros contrat, louper une opportunité extraordinaire, rater un entretien d’embauche etc…

Pourquoi ces changements :

Votre confiance, votre détermination, votre mode de pensée. C’est le fuel de vos réussites ou de vos échecs.

Mais la bonne nouvelle c’est que vous pouvez gagner jusqu’à 80% de techniques pour avoir plus de constance dans vos résultats.

Quelque soit le domaine dans lequel vous évoluez, vous devez commencer par identifier un modèle de réussite, un mentor, un exemple, quelqu’un dont vous admirez sa réussite, son charisme.

Identifier 3 modèles de réussite dans le monde du sport, entreprise, artistique, politique, scientifique :

1.

2.

3.

 

Dès que vous assistez à une réussite, une victoire, une vente extraordinaire, un nouveau contrat signé, un match gagné vous devez vous positionner tel un Sherlock Holmes.

Construire votre stratégie en modélisant la réussite des autres !

C’est le point commun de tous les leaders qui réussissent.

Intéressez-vous à eux, découvrez quelles actions ils ont entrepris pour gagner.

Et ils ont tous à un moment commencé à un petit niveau, mais ce qui fait l’ultime différence c’est que leur projet, leur ambition, le rêve de devenir ce qu’ils sont aujourd’hui était non négociable en fonction des difficultés rencontrées, des critiques répétées de leur entourage, des non entendus, ou quelle que soit la concurrence, bien au contraire ce sont devenus des obstacles à dépasser pour devenir plus fort, plus performant, plus solide que jamais.

Une question essentielle : comment a-t’il ou elle fait pour réussir ?

Cherchez, observez toutes les réussites qui sont liées à votre projet, sport, profession, rêve.

Puis imitez, modélisez et intégrez ses stratégies à votre façon d’être et de faire tout en gardant pleinement votre personnalité et exprimez tout votre potentiel.

A vous de jouer, le meilleur est à venir.


 

read more

Développer votre confiance en vous et augmenter votre leadership.

 

Le leader de demain sera jugé non pas sur son savoir faire mais sur son savoir être.

 

2013 sera l’année de tous les dangers pour ceux qui n’auront pas la volonté de transformer leur management en passant de la réactivité à la proactivité.

 

 

 

Le leadership se définit sur plusieurs axes :

  • Avoir deux longueurs d’avances dans le secteur dans lequel vous évoluez
  • Savoir convaincre et obtenir des oui
  • Donner du sens à ses actions, rappeler l’importance de chacun au sein de l’équipe
  • Connaître ses points forts et reconnaître ses axes de progrès
  • Oser recruter des collaborateurs d’un niveau supérieur à ce qui est attendu
  • S’affirmer avec sa direction en étant orienté sur les valeurs de l’entreprise
  • Donner plus de responsabilités, encourager les initiatives individuelles et collectives
  • Savoir célébrer les petites victoires quotidiennes et ne pas attendre la fin du championnat

Votre priorité est d’identifier vos points forts inexploités.

Comment faire ? Comme un 360°, vous allez lister vos 3 points forts et 3 axes de progrès.

Ensuite vous allez faire un sondage avec votre entourage proche : quels sont pour eux vos 3 qualités et vos 3 défauts?

Je sais, c’est un exercice difficile, surtout si vous êtes dirigeant et que vous n’avez pas l’habitude de demander ou de vous soucier de ce que les autres pensent de vous. Dans ce cas de figure, commencez par les amis, la famille puis votre garde rapprochée. Vous ne pourrez pas remporter ce championnat 2013 sans l’adhésion de votre équipe.

Vous êtes le facilitateur pour transmettre les informations primordiales et trouver des solutions aux situations les plus complexes. Vous avez été choisi pour réussir…

Soyez beaucoup plus proche de votre équipe que les années passées. N’oubliez pas une chose : une personne en zone de stress est en perte de confiance et a besoin de retrouver des fondamentaux sur son estime de soi.

Donnez leurs les moyens de vous donner le meilleur d’eux-mêmes.

Vous n’êtes pas seulement un gestionnaire mais un capitaine d’équipe qui doit la rendre la plus impliquée et performante possible. Sachez vous mettre en mode d’écoute et de questionnement pour comprendre ce qui est important pour eux en fonction de vos objectifs à atteindre.

 

Vous voici bientôt à l’heure des bilans et des entretiens annuels. Il est très fréquent que je coache des managers qui ne font qu’un entretien par an. Si c’est le cas, changez vos habitudes, sortez de votre zone de confort et organisez des têtes à têtes brefs, concis et efficaces.

Sachez identifier les zones de stress de votre équipe.

Par exemple : vous êtes responsable de commerciaux. Leur mission est d’être irréprochable sur la qualité de votre service client. Comment ? Grâce à une écoute active pour déterminer les besoins et y répondre en vendant vos produits.

Si vous ne prenez pas le temps de les coacher, de les écouter, comment leur demander d’être plus performant sur leur pratique d’écoute active.

C’est donc à vous d’initier des moments de valorisation sur ce qui est bien fait et être attentif à ce qui doit être amélioré en passant sur un mode de manager coach.

Ce ne sont pas les événements que nous vivons qui déterminent notre destinée mais la façon dont on va réagir ou pas sur les solutions à mettre en place.

Votre stratégie d’aujourd’hui est votre assurance de demain.

Je vous souhaite une excellente année 2013 sous le signe de la performance et du bien-être. Et oui, les 2 sont possibles !

A vous de jouer : Connaissez-vous, connaissez vos équipes et le meilleur est à venir !

 

read more

Le vainqueur a toujours une longueur d’avance. Et vous?

Le vainqueur a toujours une longueur d’avance. Et vous ?

Comment fait-il la différence ?

 

 

 

 

 

 

1. Il est proactif plutôt que réactif

Lorsqu’il est en période de préparation d’une compétition, il organise et planifie ses entrainements.

Il programme ses séances de préparation en augmentant la difficulté jour après jour.

Il s’est se remettre en question quand il le faut.

Le compétiteur est animé d’une rage de vaincre.

Et vous : vous subissez ou vous agissez ?

2. Il a un référencement interne

L’environnement extérieur n’a pas d’impact sur lui.

Quelque soit la météo, il va s’entrainer.

Il n’attend pas que les autres l’appellent pour aller s’entrainer.

Il suit son projet sans dérapage. Il a un objectif précis et il le tient.

Et vous : qui décide pour vous : vous ou les autres ?

3. Il définit des objectifs SMART

Simple

Mesurable

Ambitieux

Réalisable

Temporel

Et vous : vos objectifs sont-ils SMART ?

4. Il est conscient qu’il ne peut pas gagner à chaque fois

Il sait que le chemin est difficile. Connaître l’échec est un moyen de se remettre en question, de s’améliorer et de viser ainsi l’exploit et la réussite.

Il cherche les nouvelles stratégies à développer après chaque défaite.

« Ce qui ne me tue pas me rend plus fort ». Nietzsche

Et vous : vos derniers échecs vous ont-ils stoppés ou fait évolués ?

5. Il ne renonce jamais

Son maître mot : la persévérance.

Il trouve de nouvelles options face à la difficulté.

Il est motivé pour atteindre un haut niveau de compétition.

Son envie de gagner est plus grande que les obstacles rencontrés.

Telle la méthode Kaisen, il avance pas par pas. Chaque niveau de compétition est un défi pour arriver, petit à petit, au sommet.

Et vous : combien de fois avez-vous essayé avant de renoncer ?

6. Il est visionnaire

Il se visualise vainqueur.

Il se voit déjà sur la plus haute marche du podium et dépasser des records comme l’ont fait ses modèles.

Il cherche constamment à trouver de nouvelles méthodes d’entrainements, de stratégies. Il découvre, teste, désapprend et apprend tout ce qui lui permet d’évoluer.

Il sait qu’après la compétition, s’il veut rester en contact avec sa passion, il doit apprendre de nouvelles façons de transmettre tout ce qu’il a appris. Il anticipe déjà sa reconversion.

Et vous : dans 1 an, 3 ans, vous vous voyez faire quoi professionnellement, avec qui et comment ?

7. Il a un mental d’acier

Les 5 meilleurs joueurs de tennis mondiaux se valent techniquement ; leurs gestes sont parfaits. La différence, c’est la force de leurs images mentales.

Le gagnant sait créer un climat de confiance interne le jour J, quelque soit la pression. Sa force, c’est son mental, sa concentration.

Et vous : quelles sont les 3 points forts de votre mental ?

En résumé :

Le sport de haut niveau et le monde de l’entreprise, c’est le même terrain pour une compétition : une multitude de compétiteur avec de plus en plus de concurrence et de défis à relever.

Chaque jour est un nouveau challenge à relever pour se maintenir et/ou devenir numéro un.

read more

Comment continuer à évoluer dans votre management en période de crise…


Comment transformer cette période en avantage, voire en opportunité pour votre carrière professionnelle ?

Comment traverser cette crise économique génératrice de stress et de doute pour l’avenir de chacun ?

L’Homme est au cœur du système, il est la clé de transformation de la réussite des projets et des équipes.

Derrière toute situation de changement, de stress, il y a une possibilité de développement pour l’être humain et d’acquisition de nouvelles stratégies pour répondre à un environnement supposé hostile….

Le coaching permet de questionner le manager, lui donnant ainsi la possibilité de redécouvrir son potentiel de porteur de sens auprès des équipes et d’aller chercher en lui un nouveau type de questionnement, pour créer de nouveaux comportements gagnants pour son bien-être et ses facultés à relever des défis. Il suffit de regarder l’évolution de l’homme dans notre contexte actuel.


Pourquoi certains managers réussissent de mieux en mieux alors que d’autres sombrent dans le doute et l’incertitude jour aprés jour ?

Pourquoi ces deux extrêmes ? Le premier se focalise sur les solutions à trouver, quel que soit le contexte ambiant. Le second se concentre sur les obstacles, les problématiques et répond négativement dans ses attitudes… Résultat:la perception de chacun va donner des comportements gagnants ou perdants en fonction de sa vision, ses croyances, ses valeurs.

Un exemple de notre démarche d’accompagnement au sein d’un groupe international : un manager ayant obtenu de très bons résultats en terme de chiffres d’affaires et de management vient d’être promu pour diriger une équipe plus imoprtante. Lors de cette nouvelle prise de fonction, il se sent valorisé et à la fois stressé avec la peur de ne pas réussir ce new challenge; ses préoccupations sont comment se sentir reconnu et accepté lors de ses premières réunions avec le comité de direction et l’ensemble des collaborateurs.

La mission du coach est d’accompagner le manager à se questionner différemment. Lorsqu’il traverse une zone de turbulences, certes l’environnement est changeant pour lui mais il reste le pilote de ses actions. Il a toujours la possibilité de changer de trajectoire en fonction de ce qui est le plus important pour son développement et son leadership, de décoller et d’atterir ainsi dans les meilleures conditions. Si il perd ce focus, il va passer de l’action à la réaction et ainsi subir rapidement les événements.

Plus le manager va connaitre ses valeurs, motivations et celles de l’entreprise, plus il sera force de proposition en phase avec sa nouvelle mission.

De là va découler un rêve , une vision (souvenez-vous  » I have a dream… »).

Quelle est sa vision, son projet, ses rêves à 6 mois, 1 an, 5 ans en tant que manager et plus principalement en tant qu’homme…? Plus il va se visualiser concrètement sur des choses importantes à réaliser en cohérence avec ses valeurs, plus cela va donner du sens et de la puissance à sa qualité de vie . Pourquoi? Parce qu’il n’y a pas de bon vent pour le marin qui ne connait pas sa destination!

Quelle est la bonne stratégie pour accéder à ce que nous appellons en coaching l’état désiré, l’objectif à atteindre (l’état présent étant sa promotion à ce nouveau poste)? Quels types de nouveaux comportements (savoir faire et être) sont nécessaires pour obtenir des résultats à court terme pour valider son nouveau statut de leader?

Vous qui lisez ces quelques lignes, vous savez mieux que quiconque que les mêmes actions répétées quotidiennement donnent les mêmes résultats et finissent par être dépassés. Regardez autour de vous le nombre de personnes qui répètent les mêmes comportements, prises de parole et stratégies vouées à l’échec… Elles savent qu’elles doivent changer mais elles n’y arrivent pas. Alors pourquoi le changement est si facile en théorie et si difficile en pratique? Il est porteur d’inconnu, de risque et votre système nerveux préfère des habitudes moyennes connues plutôt que de nouvelles initiatives performantes inconnues.

Quelle stratégie mettre en place pour évoluer dans un environnement de plus en plus compétitif donc challengeant pour certains et stressant pour d’autres?

Qu’est-ce que le stress? Le stress est  » l’incapacité de l’être humain à s’adapter à un nouvel environnement hostile ».

La dernière étape consiste à travailler sur un des leviers de croissance du leader: » Sa communication « .

Comment va-t’il communiquer sur son projet dans son nouvel environnement et plus principalement quels sont les messages clés qu’il se répète consciemment ou inconsciemment dans la réalisation de ses objectifs. Le manager se doit de rester convaincant, stimulant même en période de doute et rester maître de sa destinée, en fonction de ses valeurs.

Voilà pourquoi mieux communiquer est essentiel pour la réussite de sa vie ou tout simplement se maintenir à son poste dans les meilleures conditions .

La qualité de votre communication avec votre environnement est révélatrice de votre qualité de vie..

read more

Gestion du stress

 

Les 5 clés pour mieux gérer votre temps.

Lorsque l’on observe les grandes réussites, dans le monde du business, du sport de haut niveau, des médias, il faut 10 ans pour arriver au sommet de son art.

 

Et vous, comment gérez-vous temps ?

Les métiers à responsabilité d’aujourd’hui travaillent plus de 8h par jour avec des week-ends qui se raccourcissent.

Grâce à la technologie qui révolutionne notre mode de communication, nous sommes reliés 24h sur 24h.

Optimiser sa gestion du temps, c’est se donner une nouvelle possibilité de mieux gérer son activité quotidienne et retrouver du temps libre pour nous accomplir dans d’autres domaines de vie.

Vous  êtes la personne la plus importante de votre organisation, de votre structure et de votre vie quotidienne.

«  Il ne s’est jamais rien produit dans le passé, il ne se passera jamais rien dans le futur, tout ce que vous faites se passe dans l’instant présent ». Eckhart Tollé

Quel est votre rapport au temps?

  • Etes- vous orienté futur à vouloir toujours vous projeter et passer à côté du moment présent ?
  • Etes-vous orienté dans le passé, sur ce que vous n’avez pas fait hier, sur ce que vous auriez dû faire quelques jours avant ?
  • Ou êtes-vous constamment en train de courir après la montre ?

Comment occupez- vous votre temps ?

Si je vous offrais 86000 par jour et que vous deviez tout dépenser en 24h, qu’en feriez-vous ?

Dans la plupart des cas, la réponse est d’en dépenser qu’une partie et d’épargner le reste.

Ah excusez-moi, j’ai oublié d’ajouter un détail et de vous précisez qu’il s’agit des 86000 secondes qui sont à votre disposition chaque jour !

La bonne nouvelle, c’est que vous êtes immensément riche chaque matin au réveil.

L’inconvénient : votre capital journalier ne peut pas être conservé, protégé dans un coffre fort.

Votre temps est votre valeur la plus précieuse.

Vous et moi disposons d’un capital horaire qui selon la façon dont il est géré va influencer fortement la qualité de notre vie.

  1. Identifier les 5 phrases répétitives que vous utilisez souvent avec «   j’ai pas le temps de … ».
  2. Quels sont les facteurs qui vous font perdre le plus de temps ?
  3. Etes-vous aussi stratégique avec votre temps qu’avec votre argent ?

 

Voici les 5 clés pour mieux gérer vous temps durablement

1/ Désolé, vous allez devoir perdre la notion de plaisir pour gagner du temps…

L’université d’Oxford a démontré, lors d’une étude sur l’emploi du temps universitaire, que ceux qui ne parvenaient pas obtenir leur diplôme avaient tous ce facteur commun : dans leur façon de traiter l’information, de mémoriser les infos primordiales, ils se consacraient essentiellement aux sujets qu’ils leur plaisaient le plus plutôt que d’être orienté sur les résultats.

Les personnes qui sont le plus stressées par un manque de temps sont celles qui repoussent les tâches fastidieuses, désagréables à plus tard.

Vous êtes payé, engagé pour produire et générer des résultats et pas officiellement pour prendre du plaisir dans la gestion de vos tâches quotidiennes.

Essayez dans les 8 prochains jours de ne jamais repousser les actions que vous êtes obligé d’effectué, certes cela sera déplaisant dans un premier temps, mais la récompense de retrouver plus de temps libre et plus de plaisir dans votre quotidien est inestimable.

2/Définissez vos objectifs prioritaires

Pourquoi êtes-vous payé ?

 

Revenez toujours au fondamentaux : quelles sont les personnes les plus importantes dans votre sphère professionnelle, à qui vous devez fournir une action, une réponse rapidement ?

Sachez planifier dans le temps

Par exemple, pour votre gestion du temps hebdomadaire:

  • A court terme : agir vite, répondre dans les 2h.
  • A moyen terme : agir, répondre entre 24h et 48h.
  • A long terme : dans les 8 jours.

3/La loi des 20/80

La croyance dans le monde de l’entreprise est que la gestion du temps est répartie en fonction des résultats.

 

Ce principe Pareto nous rappelle les fondamentaux suivants : 20% d’une conversation lors d’une négociation donne 80% des résultats. Le reste, c’est du blabla.

20% de nos relations nous procurent 80% de bonheur.

20% des clients en entreprise génèrent 80% du chiffre d’affaire.

Et vous, est-ce que vous appliquez ce principe dans vos tâches quotidiennes ?

Identifiez 20% de vos actions qui vous rapportent 80% de résultats.

 

4/Votre boite mail

Vous voulez retrouver de la clarté sur votre boite mail ?

 

Après chaque lecture du dernier courriel, soyez pragmatique et efficace : soit vous classez soit vous jetez directement.

Donnez-vous maximum 3 minutes par message.

Une fois par trimestre, faites le point sur les mails classés. S’ils n’ont pas été lu et que vous n’avez pas besoin de les garder sur le plan juridique ou en archive : mission corbeille.


5/Comment déléguer ce sur que vous ne voulez pas faire.

Pour toute nouvelle tâche à effectuer, posez-vous la question suivante : est-ce que c’est vous qui devez absolument la réaliser ou vous pouvez la confier à quelqu’un ?

 

Définissez dans votre cercle pro et perso qui vous allez choisir et valoriser la sur la mission à accomplir. Et là c’est tout un art, pour déléguer et confier des actions que vous n’aurez plus à faire et ainsi reprendre du temps pour vous.

Attention, rester pragmatique sur ce que vous allez transmettre.

 

 

Je vous laisse avec ces 5 clés de réussite. Testez, expérimentez, osez désapprendre et lâchez vos habitudes pour reprendre de la puissance dans votre réalisation professionnelle et continuer à révéler votre leadership by Philippe TAKACS.

 

read more

Votre projet

Quel sont les facteurs de réussites les plus importants pour réussir ?

read more

Notre mission

Vous voulez continuer à développer vos compétences et vos résultats…

read more